Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 17/05/2016
Age : 37
Localisation : Nîmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ooioiopo.brulant.net

Bachi Bozock

le Mar 17 Mai 2016 - 21:05


Dernière édition par Admin le Mer 7 Juin 2017 - 15:21, édité 1 fois
avatar
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 17/05/2016
Age : 37
Localisation : Nîmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ooioiopo.brulant.net

Re: Bachi Bozock

le Lun 21 Nov 2016 - 17:27
avatar
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 17/05/2016
Age : 37
Localisation : Nîmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ooioiopo.brulant.net

Re: Bachi Bozock

le Ven 26 Mai 2017 - 16:49
Cette histoire saoule beaucoup de gens et en tant que simple supporter, moi aussi j'en ai plein mon cul... plein le cul de lire des mecs qui, depuis 2 ans, à chaque intersaison, nous promettent que le président actuel va se barrer, qu'il mettra pas un rond, qu'il va vendre tous les joueurs, qu'il va casser la dynamique pour... au final se retrouver avec une équipe renforcée, un stade qui s'améliore peu à peu et des émotions jamais vécues en championnat sur une telle durée dans l'histoire récente. Oh les gars, c'est quoi vos intérêts ?

Il se passe peut-être des choses moches en coulisses... mais des choses moches, on en a connu d'autres. Le monde du foot, c'est pas le monde des Bisounours. Et certains d'entre-nous en ont connu des pires en tant qu'êtres humains et supporters, molestés ou menacés chez eux... On parle de ressources humaines ? Depuis des années, plus d'une décennie, on naviguait dans le copinage et les arrangements. Il y en a sûrement aussi, car ça fait partie de la nature humaine, mais au moins l'intérêt du club ne paraît plus en pâtir. Et durant toute cette période, on a pu constater que cette manière de fonctionner, si elle flattait et satisfaisait une partie du mundillo nîmois, ne faisait pas avancer le club.

J'ai la faiblesse de rapprocher ça d'une caratéristique de la ville de Nimes. J'aime énormément cette ville, je n'y suis pas né mais j'y ai passé toute mon enfance et les plus belles années, les plus beaux moments de mon adolescence ainsi que de ma jeune vie d'adulte. Et si cette vie m'a amené à découvrir d'autres horizons, elle m'a aussi amené à avoir un regard extérieur sur Nîmes. Cette ville est pleine de potentiel. Elle est belle, elle est authentique, elle jouit d'un climat exceptionnel et d'un patrimoine historique remarquable. Et pourtant... elle est dirigée, depuis des générations – à quelques rares exceptions près – par des gens d'une médiocrité abyssale qui n'ont aucune vision stratégique, qui pensent grosso modo que le monde s'arrête au foot, aux toros, à la pétanque et au pastis, et qui ont une désagréable tendance à exclure toute personne, surtout lorsqu'elle est ambitieuse et talentueuse, qui ne soit pas issue de cet entre-soi de préférence cévenol et protestant. Alors forcément, tu jettes Rani Assaf là-dedans, ça fait tâche.

Franchement, qu'est-ce qu'on s'en branle que le traiteur soit Montpelliérain ? Comme cela avait été très justement été relevé sur ce forum, à quelle époque vit-on ? A celle où il fallait 2h de train pour rallier la capitale d'outre-Vidourle – autant dire, un autre monde - ou bien à l'époque du numérique, à celle de la globalisation économique et culturelle, à celle de la concurrence et des choix économiques rationnels ? Alors c'est peut-être pas très joli de parler de "bankable", de "vendable", mais c'est juste une manière de mettre un nom sur des pratiques qui existaient déjà. Vous croyez qu'on a fait quoi avec Sakho, Pagis, Jouffre, Cohade, Poulain, Bénézet, etc ? On a "vendu" des êtres humains pour équilibrer, pérenniser ou améliorer notre situation économique, voilà. C'est moche non ? Alors pourquoi s'en offusquer aujourd'hui spécifiquement ? Parce que le président a joué cartes sur table et a expliqué ce que personne ne voulait entendre, à savoir que ce club n'était pas viable ? Je veux bien qu'on lui reproche d'avoir un projet flou, mais il a au moins le mérite d'avoir été franc sur cette réalité fondamentale.

Il y a la question des "anciens"... En tant que supporter, et d'autant plus en tant que jeune supporter, il est difficile d'être insensible à la question de l'histoire du club. C'est même essentiel dans la construction d'une culture club et d'une passion. Mais j'ai l'impression que Nîmes entretient une drôle d'histoire avec ses anciens... Sans établir une hiérarchie, il y a quand même beaucoup d'attitudes différentes chez eux. Des gens comme Mézy ou Girard n'ont pas hésité à aller là où l'odeur des billets les menait, quitte à créer des polémiques lorsqu'il s'agissait d'un club rival (je sais bien que la rivalité avec Montpellier date des années 90 et peu ou pas avant). A l'extrême opposé, on un type comme Kabile qui a joué en D1 jusqu'à 40 ou presque (corrigez-moi) avec un contrat amateur. Et entre les deux, il y a plein de types aux faits d'armes plus ou moins glorieux dont on n'entend plus parler. En fait, a-t-on à Nîmes, UNE figure du club ? On avait Kader Firoud, il nous reste encore Kabile, Pierre Barlaguet et d'autres que j'oublie, mais pour combien de temps... ?

J'adore entendre parler des anciens du club, d'anecdotes et de toutes ces choses. Mais j'en ai plein le cul d'entendre parler toujours parler les mêmes types. Et n'en déplaise à leur égo, ce ne sont peut-être pas les plus brillants... Faut arrêter avec Patrick Champ, par exemple. Le mec était un joueur médiocre au niveau professionnel, sa carrière d'entraîneur n'a pas non plus cassé des briques (même si on le remercie pour ce qu'il a fait au centre de formation et pour avoir joué les pompiers en 2003), et s'il existe encore aujourd'hui dans la mémoire de nous tous, c'est uniquement parce qu'il s'est assuré une bonne petite renconversion (politico) médiatique. Ses évènements avec son association des anciens c'est très bien, mais quelle est la représentativité de cette association ? On voit toujours les mêmes têtes, toujours les mêmes mecs délirer entre eux alors qu'ils cumulent 100 matchs en pro lorsqu'ils sont dix... ça vous amène pas à vous poser des questions, considérant la mentalité nîmoise particulière évoquée plus tôt ?

Le summum, c'est quand ce genre de types vient te mettre la papatte sur l'épaule en te donnant des conseils sur comment supporter ton club et en te disant "les jeunes, vous en faites trop avec Montpellier, faut arrêter votre délire" et qu'ensuite tu les lis dans le journal se plaindre que le traiteur vient de Montpellier. Désolé d'insister mais c'est juste priceless.

Les fantasmes sur le respect des anciens sous tel ou tel président, Gazeau par exemple, me font bien marrer aussi. Ce même Gazeau qui a blacklisté Pierre Barlaguet ou Henri Noël et qui s'était littéralement assis sur toute célébration des 70 ans du club. Dans l'intervalle, quelques noms que l'on aurait pu honorer s'en sont allés... Et aujourd'hui j'ai la haine aussi que rien (ou presque) n'ait été fait, quand je songe que des types bien plus respectables, modestes, discrets, humbles et talentueux que Patrick Champ sont en train de crever à petit feu dans l'anonymat d'une maison de retraite.

Je trouve que les résultats sportifs sont grisants et perso, même s'ils peuvent témoigner d'une bonne santé du club, je ne m'y fie pas. Ou en tout cas, je n'y accorde pas une importance démesurée. Je pense, profondément, que nous sommes dnas un processus de reconstruction, que ce processus est long et qu'il est trop tôt pour exiger des résultats. On vient de voir le centre de formation passer en catégorie 1, on vient de vivre la meilleure saison depuis 23 ans et on va se mettre à exiger la D1 l'an prochain ? Putain mais les gens n'ont-ils donc aucune mémoire ? Perso je serais le plus heureux du monde si on pouvait finir 7e, ce qui serait notre troisième meilleure saison depuis 24 ans. Mais j'entends déjà les sifflets des Costières... Le National n'a pas servi de leçon. On raisonnait toujours (et ce fut mon raisonnement à une époque, je l'avoue) en se disant que si on se prenait une volée 3-0 à Romorantin c'était inacceptable, parce qu'on était le gros club et eux les paysans... mais non en fait, c'était juste qu'eux avaient construit un truc stable, sur la durée, dans le calme et avec la raison. Et si on se prenait une branlée en arrivant avec notre gros bus, notre statut de club méritant soi-disant mieux que le National et notre arrogance, c'était juste mérité. Alors par pitié, souvenons-nous d'où on vient...

On va parler des génies de l'association aussi. Il y a un truc que j'ai beaucoup aimé, c'est le raisonnement "je suis bénévole donc j'ai droit à une place de match gratuite"... Vous imaginez un mec ou une femme qui contribue aux Restos du Coeur ou au Secours Populaire exiger un repas gratuit ou des fringues ? Ca sortirait en première page de la rubrique faits divers du canard local, mais à Nîmes on trouve ça complètement normal. Je les respecte complètement les bénévoles, c'est super ce qu'ils font et je conçois tout à fait que de nouvelles manières de travailler chamboulent leur quotidien, mais qui n'a pas, dans le monde professionnel, été confronté à des évolutions ? Pourquoi est-ce qu'à Nîmes Olympique, qu'on soit bénévole, joueur, salarié ou dirigeant, on devrait ignorer que la terre continue de tourner ? Et d'ailleurs, il me semble que bénévole est synonyme d'engagement désintéressé, d'engagement sans contrepartie, fut-elle fiduciaire ou en nature.

Arrive notre président actuel. Que je n'ai jamais rencontré, que j'ai d'ailleurs pas vocation à rencontrer, qui à mon avis ne communique pas assez et communique mal lorsqu'il le fait (désolé mais lâcher "bande de cons" sur le forum, si ça peut se concevoir en tant que con de supporter, c'est déjà plus délicat en tant que président, surtout lorsque c'est la seule et unique parole publique ou du moins rapportée par écrit), qui n'a pas la même histoire perso vis-à-vis du club que celle que nous partageons ici, qui s'exprime sur un forum géré par des fans de la Corée du Nord mais qui... fout des coups de pied dans la fourmilière, rencontre des réticences et mine de rien fait progresser le club. Pourquoi ne pas le laisser travailler ? C'est normal d'avoir des réticences, des réserves, des doutes. Mais j'ai pas le souvenir qu'il y ait eu autant de doutes et de réticences lorsque par exemple Arnoux, Gazeau ou Conrad avaient accédé à la présidence. Il y en avait eu certes, mais rien comme l'opération massive d'opposition qui est en cours depuis son arrivée, avec plus ou moins d'intensité selon les résultats.

Alors franchement, si vous avez des infos et qu'il s'agit d'empêcher Belzebuth de prendre le pouvoir, balancez-les maintenant... et ne vous contentez plus d'insinuations. Expliquez-nous pourquoi l'association (qui au passage cassait les couilles à Gazeau aussi) a raison de garder la main sur telles équipes de jeunes et pas d'autres. Perso a priori, je dirais que c'est plutôt cool que le club puisse gérer les U17, U19 et CFA2 et que l'association soit d'accord, mais alors pourquoi le club veut aussi le reste ? En fait je veux juste qu'on m'explique. Voilà, je voudrais juste qu'ici ou ailleurs (genre dans le canard local) on m'explique les choses. Sans utiliser des mots trop compliqués ni des mots destinés à des débiles mentaux. Juste qu'on me dise que tels arguments sont utilisés par telle partie et que tels autres arguments sont avancés par l'autre, histoire que je me fasse mon avis.
avatar
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 17/05/2016
Age : 37
Localisation : Nîmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ooioiopo.brulant.net

Re: Bachi Bozock

le Ven 26 Mai 2017 - 16:59
ok Very Happy
avatar
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 17/05/2016
Age : 37
Localisation : Nîmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ooioiopo.brulant.net

Re: Bachi Bozock

le Mer 7 Juin 2017 - 16:59
dddiiiii
Messages : 1
Date d'inscription : 11/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Bachi Bozock

le Dim 11 Juin 2017 - 15:16
Salut j'aime les chips !
Contenu sponsorisé

Re: Bachi Bozock

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum